La Prière de Saint Bernard de Clairvaux « Tête ensanglantée couronnée d’épines, ne me dédaignez pas, moi qui ne suis qu’un pécheur »

LQXiRuRZgA54K1MAK6wAWQpuGO8PhzTLaxHN1AqRm8GOSgHmNAmgvapGj8tzmULNZ5PlayijbiyRkrVFLhPdZ28j1HfRtRoPx5PvwRun9kvOGOP9tBRUPfki_45x1pOZuyClgr17uKqTmTkYHtG65zpZKhetKgfvfjkzbmw-HWylMxzQEqqgKsjbK4fPHgpJch6jcEpdLSE1QYIMIo

« Salut, Tête ensanglantée, couronnée d’épines, brisée, blessée frappée à coups de roseaux, Figure couverte de crachats.

Salut, doux Visage, changé et bouleversé, privé de son éclat, tout couvert de pâleur et que la cour céleste désire contempler.

Toute force et toute vigueur en a disparu, je n’en suis pas surpris, la mort s’y trouve empreinte, le Seigneur est suspendu défaillant, la face amaigrie.

Ainsi épuisé, ainsi méprisé, livré ainsi à la mort pour moi, montrez-Vous à un pécheur indigne avec le signe de l’amour et la face brillante.

Dans votre Passion, reconnaissez-moi, bon pasteur, de qui j’ai sucé le miel avec la douceur du lait, plus suave que tous les délices.

Ne me dédaignez pas, moi qui ne suis qu’un pécheur, ne me méprisez point malgré mon indignité; Votre mort arrive, inclinez ici votre Tête et placez-la entre mes bras.

Je me réjouirai d’être mêlé à votre Passion, de mourir avec Vous sur cette Croix, accordez à celui qui aime ce bois d’expirer à son ombre.

Jésus que j’aime, je rends grâces à Votre trépas si amer, Vous qui êtes un Dieu clément, faites que je ne meure point sans Vous.

Puisque je ne puis éviter ce sort, ne m’abandonnez pas alors, à cette heure redoutable ; venez, Jésus, venez sans retard, protégez-moi, délivrez-moi.

Quand Vous m’ordonnerez de partir, ô bon Sauveur, montrez-Vous à moi, ô Vous que je dois embrasser, montrez-Vous sur votre Croix salutaire.

Amen. »

DEMANDE DE MONSEIGNEUR VIGANO

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Archevêque Vigano demande aux Evêques et aux Prêtres de réciter une prière d’exorcisme ce Samedi Saint

Le 13 octobre 1884, le Saint-Père Léon XIII eut une terrible vision des puissances de l’Enfer assaillant notre Sainte Mère l’Eglise et ordonna la récitation de la prière de Saint Michel Archange en fin de messe. Il composa également un exorcisme spécial avec instructions pour qu’il figure dans le Rituel Romain. Il précisa en particulier ce qu’il avait vu:
“L’Église, épouse de l’Agneau Immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé.”

En ces temps modernes de terrible tribulation alors que la pandémie prive les Catholiques de la Sainte Messe et des Sacrements, le Malin est ivre de joie et a multiplié ses attaques en vue de nous faire entrer en tentation. Ces jours bénis de la Semaine Sainte qui constituaient le meilleur moment pour aller à confesse afin de se préparer à la Communion Pascale nous trouvent maintenant enfermés dans nos foyers mais ils ne peuvent pas nous empêcher de prier Notre Seigneur.
Comme c’est un jour de silence en attendant Sa glorieuse résurrection, ce Samedi Saint devrait être une occasion unique pour nos Ministres sacrés. Nul besoin de sortir de chez soi ou d’enfreindre une quelconque loi actuellement en vigueur.

Puis-je vous demander de bien vouloir prier tous ensemble l’Exorcisme contre Satan et les Anges Apostats (Exorcismus in Satanam et angelos apostaticos, Rituale Romanum, Tit. XII, Caput III) selon la forme enseignée par Léon XIII, à trois heures de l’après-midi, heure de Rome (15 heures) ce samedi 11 April 2020, afin de combattre ensemble l’ennemi commun à toute la race humaine.

Le Samedi Saint fait mémoire de la descente aux enfers de Notre Seigneur Jésus pour délivrer les âmes saintes des Pères des chaînes de Satan. Dans le grand silence qui suivit la Passion et la Mort de Notre Seigneur, Notre Dame veillait et croyait, et ce dans l’attente de la résurrection de son Fils bien-aimé. A ce moment précis, le monde semblait l’avoir emporté alors que tout se préparait pour la gloire de Pâques.

J’aimerais demander à tous mes frères Evêques et Prêtres de bien vouloir se joindre à moi dans la récitation de cet exorcisme, connaissant la puissance de ce Sacramental – plus particulièrement quand il est récité par tous les autres Prêtres – pour aider l’Eglise dans son combat contre Satan. Je vous demanderai également de bien vouloir porter votre étole, signe de votre puissance de Prêtre et de vous munir d’Eau Bénite.

La Sainte Mère de Dieu, Très Sainte Vierge Marie, terrible comme une armée en rang de bataille et Saint Michel Archange, Protecteur de la Sainte Eglise et très puissant Prince de la milice céleste, nous protégerons tous.

+ Carlo Maria Vigano,
Archevêque Titulaire d’Ulpiana
Jeudi Saint 2020